Association Aide au Développement de Villages au Laos
ADV LAOS
ETHNIES AKKHA & KHMU VIVENT GRÂCE AUX RESSOURCES DE LA MONTAGNE

Un réseau d’eau pour Ban Sanphou Luang

Un bloc sanitaire pour l’école

Pour assurer un accès régulier et suffisant à l’eau pour tous les ménages, il est proposé de construire un nouveau réseau complet depuis la nouvelle source identifiée .
© adv laos septembre 2020

40 familles - 238 habitants - Ethnie Khmu

District de Phonxay - Province de Luang Prabang

avec le soutien de
réalisation des chantiers
La nouvelle source
Un débit important
Loï, technicien de Confluence
La sortie du réservoir est dégradée
Les bornes-fontaines sont en mauvais état
Le technicien de la «Nam Saat» service de «l’eau propre»
L’eau du réseau d’eau est utilisée uniquement pour la consommation tandis que l’eau de la rivière est réservée aux activités domestiques. Le réseau d’eau construit en 2006 est en très mauvais état. La source qui l’alimente est asséchée presque en permanence depuis 2019. Le captage est encore en bon état mais le petit réservoir de stockage de 12 M3 est dégradé (fuite) le réseau des canalisations et les six bornes fontaines sont en très mauvais état (non protégées des animaux) Une nouvelle source a été identifiée à 4,7 km du village. La quantité ainsi que la qualité de l’eau sont très satisfaisantes. Le comité de l’eau , mis en place en 2019, a été formé par l’ONG World Vision. Il est composé de 2 membres du comité villageois ainsi que de 2 volontaires. Chaque famille verse 60 000 kips par an (environ 6 €) pour indemniser les volontaires, couvrir la taxe de 20% reversée au district et alimenter le fonds de maintenance pour le réseau d’eau du village.
Un bloc sanitaire pour l’école est prévu en même temps que le réseau d’eau du village
Cinq ménages ne possèdent pas de toilettes, mais seuls 26 ménages sur les quarante utilisent leurs toilettes par manque d’eau ! Le village a une école primaire (ci-contre) avec 3 enseignants pour 38 enfants répartis en 5 classes . Un enseignant s’occupe des deux premières classes pour les écoliers de 6 et 7 ans, un autre de la classe des enfants de 8 ans, et le troisième enseignant prend en charge les deux dernières classes avec les élèves de 9 et 10 ans. Il n’y a ni réseau d’eau ni toilettes dans l’école . Le comité villageois a exprimé le besoin de connecter l’école à l’eau ainsi que d’y construire un bloc sanitaire pour les enseignants et les écoliers. L’école est en très mauvais état et les autorités du district n’ont pas prévu de la rénover.
Coût prévisionnel du projet : 14 445 €uros
Projet 2020 - 2022

Un village de montagne (altitude 1 200 m) perché sur une crête,

sans électricité et d’accès très difficile à la saison des pluies

1 . Étude technique et realisation du design 500 € 2 . Matériaux de construction des systèmes et transport 10 000 € 3 . Encadrement du chantier de construction (2 chefs maçons) 1 000 € 4 . Suivi du chantier et coordination générale du projet (technicien Confluence) 1000 € 5 . Suivi et évaluation par les autorités locales (1 technicien Nam Saat) 800 € 6 . Formation du comité de gestion du réseau 200 € 7 . Frais administratifs de Confluence (~4%) 945 €
Situation de l’accès à l’eau
Situation de l’accès à l’assainissement et à l’hygiène
Construire une nouvelle école, projet à l’étude pour ADV Laos
EXEMPLE DE BLOC SANITAIRE
Coût prévisionnel 8000 € accès handicapés séparation filles-garçons lavabos pour lavage des mains
Remarque
L’amélioration des conditions d’accès à l’assainissement des ménages sera réalisé par Confluence dans le cadre du «DEAR Water, project» porté par le GRET sur 3 ans (2020 - 2022) et qui concerne 3 districts de la province de Luang Prabang
L’eau du réseau d’eau est utilisée uniquement pour la consommation tandis que l’eau de la rivière est réservée aux activités domestiques. Le réseau d’eau construit en 2006 est en très mauvais état. La source qui l’alimente est asséchée presque en permanence depuis 2019. Le captage est encore en bon état mais le petit réservoir de stockage de 12 M3 est dégradé (fuite) le réseau des canalisations et les six bornes fontaines sont en très mauvais état (non protégées des animaux) Une nouvelle source a été identifiée à 4,7 km du village. La quantité ainsi que la qualité de l’eau sont très satisfaisantes. Le comité de l’eau , mis en place en 2019, a été formé par l’ONG World Vision. Il est composé de 2 membres du comité villageois ainsi que de 2 volontaires. Chaque famille verse 60 000 kips par an (environ 6 €) pour indemniser les volontaires, couvrir la taxe de 20% reversée au district et alimenter le fonds de maintenance pour le réseau d’eau du village.
PARTAGER ÉNERGIE & SOLEIL AVEC LES VILLAGEOIS
ADV LAOS
Aide au Développement de Villages au Laos

Bienvenue sur le site de l’association

ACCÈS À L’EAU POTABLE
Projet 2020 - 2022

Un nouveau réseau d’eau

pour le village de Ban Sanphou Luang

238 habitants - Ethnie Khmu

Province de Luang Prabang - District de Phonxay

en partenariat avec
réalisation des chantiers
Un village de montagne (altitude 1 200 m) perché sur une crête, sans électricité, d’accès très difficile à la saison des pluies
Situation de l’accès à l’eau
Coût prévisionnel 14 445 €uros
1 . Étude technique et réalisation du design 500 € 2 . Matériaux de construction des systèmes et transport 10 000 € 3 . Encadrement du chantier de construction (2 chefs maçons) 1 000 € 4 . Suivi du chantier et coordination générale du projet (technicien Confluence) 1000 € 5 . Suivi et évaluation par autorités locales technicien Nam Saat 800 € 6 . Formation comité de gestion du réseau 200 € 7 . Frais administratifs de Confluence 945 €
Accès à l’assainissement et à l’hygiène
Cinq ménages ne possèdent pas de toilettes, mais seuls 26 ménages sur les quarante utilisent leurs toilettes par manque d’eau ! Le village a une école primaire (ci-contre) avec 3 enseignants pour 38 enfants répartis en 5 classes . Un enseignant s’occupe des deux premières classes pour les écoliers de 6 et 7 ans, un autre de la classe des enfants de 8 ans, et le troisième enseignant prend en charge les deux dernières classes avec les élèves de 9 et 10 ans. Il n’y a ni réseau d’eau, ni toilettes dans l’école . Le comité villageois a exprimé le besoin de connecter l’école à l’eau ainsi que d’y construire un bloc sanitaire pour les enseignants et les écoliers. L’école est en très mauvais état et les autorités du district n’ont pas prévu de la rénover. Pour assurer un accès régulier et suffisant à l’eau pour tous les ménages, il est proposé de construire un nouveau réseau complet depuis la nouvelle source identifiée .
Construire une nouvelle école, un projet à l’étude pour ADV Laos
EXEMPLE DE BLOC SANITAIRE
Un bloc sanitaire pour l’école est prévu en même temps que le réseau d’eau Coût prévisionnel 8000 €
accès handicapés / séparation fille-garçons lavabos pour lavage des mains
Remarque
L’amélioration des conditions d’accès à l’assainissement des ménages sera réalisé par Confluence dans le cadre du «DEAR Water, project» porté par le GRET sur 3 ans (2020 - 2022) et qui concerne 3 districts de la province de Luang Prabang
La nouvelle source Un débit important Loï, technicien de Confluence La sortie du réservoir est dégradée Les bornes-fontaines sont en mauvais état Le technicien de la «Nam Saat» service de «l’eau propre» Une borne-fontaine en «sursis»… Un assainissement défectueux