Association Aide au Développement de Villages au Laos
ADV LAOS
ACCÈS À L’EAU POTABLE POUR LE VILLAGE

Réhabilitation du réseau d’eau

du quartier Hmong de Houay King

© adv Laos Février 2024
cliquez sur la carte pour l’agrandir

99 familles Hmong - 143 familles Khmu - 5 familles Lao Loum

Province de Luang Prabang - District de Phonxay

2023

Village multiethnique qui rend la gouvernance complexe

Ce village de montagne de 1 573 habitants est multiethnique . Deux principales communautés cohabitent dans ce village ; une communauté Khmu de 143 ménage s, une communauté Hmong de 99 ménages et 5 ménages Lao Loum, les laotiens des plaines. Le village connait un fort dynamisme puisqu’il est le centre du « Kum Ban » (groupement de villages) dont dépendent d’autres villages. On y trouve ainsi plusieurs commerces. Situé à 36km de Pak Nga, chef-lieu du District de Phonxay, Houay King reste cependant difficile d’accès, voire inaccessible en saison des pluies . Le village dispose de l’électricité, de deux écoles, ainsi que d’un centre de santé. Le caractère multiethnique du village rend la gouvernance du village particulièrement complexe . Les deux principales communautés du village cohabitent sans pour autant se côtoyer. Cette séparation est d’abord spatiale, les deux communautés ne vivant pas dans les mêmes parties du village. Le groupe Hmong se situe dans la partie Ouest alors que la communauté Khmu se concentre à l’est. La partie centrale du village accueille le centre de santé, les écoles ainsi que quelques familles Khmu et Hmong. Les deux communautés s’entendent difficilement et ont jusqu’à présent refusé de travailler de concert. Cette situation impacte directement l’accès à l’eau dans le village.
Coût du projet : 8 200 €uros
Le contexte
ADV Laos a financé le réseau Hmong et Confluence le réseau Khmu
Au vu du contexte particulier du village et de sa population , l’intervention de Confluence a porté sur les deux parties du village, avec la construction d’un nouveau réseau dans la partie Khmu, financée par l’association Confluence, et la réhabilitation du réseau de la partie Hmong, financée par ADV Laos. La construction a été réalisée par chaque communauté sous la supervision continue de maçons de Confluence et d’un technicien du bureau de la santé du District de Phonxay. Si la rénovation du réseau de la partie Hmong a été financée par ADV laos , la création et la formation d’un comité de gestion commun ont été assurées par Confluence. Cette logique d’intervention a permis de préserver l’intégrité des ressources naturelles gérées par chaque communauté tout en créant, à travers la gouvernance du réseau, une instance de travail commune. Elle devrait permettre également d’éviter d’alimenter la fracture entre les deux communautés.
Réalisation du réseau Hmong
Ce système d’adduction d’eau consistera en la construction de : 1 . Nouveau bassin de captage en remplacement de l’actuel 2 . Nouveau bassin de mise en charge (BMC) 3 . Rénovation du réservoir existant (32 M3) avec nettoyage 4 . Rénovation de la canalisation principale et installation d’ un kilomètre de canalisations dans le village 5 . Construction de 9 bornes fontaines permettant d’alimenter en continu les différents secteurs de la partie Hmong du village, et la partie centrale du village dans laquelle se trouvent notamment les écoles et le centre de santé
Situation de l’accès à l’eau avant les travaux
Il existe deux réseaux gravitaires dans le village . Un réseau construit en 2004 dans la partie Khmu du village , très dégradé dans son ensemble et qui n’a pas été dimensionné pour la population actuelle. Seule une borne-fontaine est fonctionnelle. Un second réseau construit en 2014 dans la partie Hmong du village . Ce réseau s’étend jusque dans la partie centrale du village se trouve le centre de santé. Ce réseau est géré uniquement par la communauté Hmong. Également dégradé, il reste cependant en meilleur état que le réseau utilisé par la partie Khmu. Le réservoir est en bon état. Le réseau de canalisation est endommagé à plusieurs endroits et la majorité des bornes fontaines sont dégradées. L’état du réseau entraine des difficultés d’accès à l’eau pour les bornes fontaines en bout de réseau . C’est notamment le cas du centre de santé qui ne dispose que d’un accès discontinu à l’eau, au bon vouloir des habitants situés en amont du réseau.
Situation de l’accès à l’assainissement
L a majorité des ménages (203) du village dispose de toilettes suite à l’intervention de la Croix Rouge Lao en 2007 et aux efforts des services de la santé du District de Phonxay. La Croix Rouge Lao , soutenue par la Croix Rouge Suisse, est encore présente dans le village et conduit des actions de sensibilisation à l’hygiène. La Croix Rouge Suisse soutient également directement le centre de santé du village.
Assainissement et hygiène à l’école
Le village dispose de deux écoles : une école primaire avec maternelle et un collège, avec au total près de 800 élèves répartis sur 7 niveaux et 11 instituteurs. Les écoles ne disposent pas de toilettes aux normes, avec seulement deux toilettes pour l’ensemble. La Croix Rouge Suisse prévoit la construction de toilettes scolaires en cas d’amélioration du réseau d’eau. Elle a également fourni des filtres à eau de type cartouche produits par l’entreprise « Abundant Wate r » pour couvrir les besoins en eau potable de l’école.
Test de débit de la source
Zone de captage de la source
Axe principal du village de Houay King
Signature du contrat avec le conseil villageois
La construction du réseau en avril-mai s’est déroulée par de fortes chaleurs (38° à 39° C) avec une baisse du débit de la source mais également dans une ambiance tendue entre les 2 ethnies . En outre les maçons n’ont pas été nourris comme le prévoit le contrat entre Confluence et les villageois. Néanmoins le débit restera suffisant si chacun respecte les règles et ne se raccorde pas d’une façon « sauvage » à l’image d’un villageois inconscient avec un réservoir privé de 5 M3 !
De fortes chaleurs et des tensions entre Hmongs et Khmus
Des bornes-fontaines en très mauvais état
Préparation et nettoyage de la zone de captage
Les matériaux sont transportés par les villageois vers la zone de captage
Construction du bassin de captage
L’équipe des villageois
Le bassin de captage
Une protection qui préserve la qualité de l’eau
Cette canalisation relie le bassin de captage au bassin de mise en charge
Bassin de mise en charge avec chambres de filtrage
Neuf bornes-fontaines ont été construites
avec le soutien de
réalisation des chantiers
PARTAGER ÉNERGIE & SOLEIL AVEC LES VILLAGEOIS
ADV LAOS
Aide au Développement de Villages au Laos

Bienvenue sur le site de l’association

ACCÈS À L’EAU POTABLE

Réhabilitation du réseau d’eau

du quartier Hmong de Houay King

1575 habitants - Ethnies Khmu - Hmong - Lao Loum

Province de Luang Prabang - District de Phonxay

2023
Le contexte
Ce village de montagne est multiethnique . Deux principales communautés cohabitent dans ce village ; une communauté Khmu de 143 ménage s, une communauté Hmong de 99 ménages et 5 ménages de l’ethnie Lao Loum . Le village connait un fort dynamisme puisqu’il est le centre du « Kum Ban » (groupement de villages) dont dépendent d’autres villages. On y trouve ainsi plusieurs commerces. Situé à 36km de Pak Nga, chef-lieu du District de Phonxay, Houay King reste cependant difficile d’accès, voire inaccessible en saison des pluies . Le village dispose de l’électricité, de deux écoles, ainsi que d’un centre de santé. Le caractère multiethnique du village rend la gouvernance du village particulièrement complexe . Les deux principales communautés du village cohabitent sans pour autant se côtoyer. Cette séparation est d’abord spatiale, les deux communautés ne vivant pas dans les mêmes parties du village. Le groupe Hmong se situe dans la partie Ouest alors que la communauté Khmu se concentre à l’est. La partie centrale du village accueille le centre de santé, les écoles ainsi que quelques familles Khmu et Hmong. Les deux communautés s’entendent difficilement et ont jusqu’à présent refusé de travailler de concert. Cette situation impacte directement l’accès à l’eau dans le village.
Situation de l’accès à l’eau avant travaux
Il existe deux réseaux gravitaires dans le village . Un réseau construit en 2004 dans la partie Khmu du village , très dégradé dans son ensemble et qui n’a pas été dimensionné pour la population actuelle. Seule une borne-fontaine est fonctionnelle. Un second réseau construit en 2014 dans la partie Hmong du village . Ce réseau s’étend jusque dans la partie centrale du village se trouve le centre de santé. Ce réseau est géré uniquement par la communauté Hmong. Également dégradé, il reste cependant en meilleur état que le réseau utilisé par la partie Khmu. Le réservoir est en bon état. Le réseau de canalisation est endommagé à plusieurs endroits et la majorité des bornes fontaines sont dégradées. L’état du réseau entraine des difficultés d’accès à l’eau pour les bornes fontaines en bout de réseau . C’est notamment le cas du centre de santé qui ne dispose que d’un accès discontinu à l’eau, au bon vouloir des habitants situés en amont du réseau.
ADV Laos a financé le réseau Hmong Confluence le réseau Khmu
Au vu du contexte particulier du village et de sa population , l’intervention de Confluence a porté sur les deux parties du village, avec l a construction d’un nouveau réseau dans la partie Hmong, financée par ADV Laos , et la rénovation du réseau de la partie Khmu, financée par Confluence. La construction a été réalisée par chaque communauté sous la supervision continue de maçons de Confluence et d’un technicien du bureau de la santé du District de Phonxay. La création et la formation d’un comité de gestion commun ont été assurées par Confluence. Cette logique d’intervention permet de préserver l’intégrité des ressources naturelles gérées par chaque communauté tout en créant, à travers la gouvernance du réseau, une instance de travail commune. Elle permet également d’éviter d’alimenter la fracture entre les deux communautés.
Situation de l’accès à l’assainissement
L a majorité des ménages (203) du village dispose de toilettes suite à l’intervention de la Croix Rouge Lao en 2007 et aux efforts des services de la santé du District de Phonxay. La Croix Rouge Lao , soutenue par la Croix Rouge Suisse, est encore présente dans le village et conduit des actions de sensibilisation à l’hygiène. La Croix Rouge Suisse soutient également directement le centre de santé du village.
Assainissement et hygiène à l’école
Le village dispose de deux écoles : une école primaire avec maternelle et un collège, avec au total près de 800 élèves répartis sur 7 niveaux et 11 instituteurs. Les écoles ne disposent pas de toilettes aux normes, avec seulement deux toilettes pour l’ensemble. La Croix Rouge Suisse prévoit la construction de toilettes scolaires en cas d’amélioration du réseau d’eau. Elle a également fourni des filtres à eau de type cartouche produits par l’entreprise « Abundant Wate r » pour couvrir les besoins en eau potable de l’école.
L’école du village
Toilettes pour 800 élèves…
La zone de captage avant travaux
Coût du projet : 8 200 €uros
La réalisation sur le terrain du réseau Hmong
Ce système d’adduction d’eau consistera en la construction de : 1 . Nouveau bassin de captage en remplacement de l’actuel 2 . Nouveau bassin de mise en charge (BMC) 3 . Rénovation du réservoir existant (32 M3) avec nettoyage 4 . Rénovation de la canalisation principale et installation de 1 km de canalisations dans le village 5 . Construction de 9 bornes fontaines p ermettant d’alimenter en continu les différents secteurs de la partie Hmong du village, et la partie centrale du village dans laquelle se trouvent notamment les écoles et le centre de santé
La construction du réseau en avril-mai s’est déroulée par de fortes chaleurs (38° à 39° C) avec une baisse du débit de la source mais également dans une ambiance tendue entre les 2 ethnies . En outre les maçons n’ont pas été nourris comme le prévoit le contrat entre Confluence et les villageois. Néanmoins le débit restera suffisant si chacun respecte les règles et ne se raccorde pas d’une façon « sauvage » à l’image d’un villageois inconscient avec un réservoir privé de 5 M3 !
Nettoyage de la zone de captage
Chantier du bassin de captage
Acheminement des matériaux vers la zone de captage
L’équipe villageoise
Le bassin de captage
Préserver la qualiter de l’eau
Le bassin de mise en charge
Neuf bornes-fontaines ont été construites
Des bornes-fontaines inutilisables
avec le soutien de
réalisation des chantiers