Association Aide au Développement de Villages au Laos
ADV LAOS
UNE ÉCOLE DÉLABRÉE SANS TOILETTES

Construction d’une nouvelle école

et de toilettes pour Ban Sanphoulouang

© adv laos juillet 2021
cliquez sur la carte pour l’agrandir

40 familles - 238 habitants - Ethnie Khmu

District de Phonxay - Province de Luang Prabang

Le réseau d’eau construit en 2006 est en très mauvais état. La source qui l’alimente est asséchée presque en permanence depuis 2019. Le captage est encore en bon état mais le petit réservoir de stockage de 12 M3 est dégradé (fuite) le réseau des canalisations et les six bornes fontaines sont en très mauvais état (non protégées des animaux) Une nouvelle source a été identifiée à 4,7 km du village. La quantité ainsi que la qualité de l’eau sont très satisfaisantes. Pour assurer un accès régulier et suffisant à l’eau pour tous les ménages, il est proposé de construire un nouveau réseau complet depuis la nouvelle source identifiée .
Un bloc sanitaire va être construits en même temps que le réseau d’eau du village (EN SAVOIR PLUS)
Projet 2021 - 2022

Un village de montagne à 1 065 m, sans électricité,

d’accès très difficile à la saison des pluies

Financement ADV Laos - Budget prévisionnel 22 000 € Construction du bâtiment de l’école par les villageois
Exemple de bloc sanitaire
Coût prévisionnel 8000 €
accès handicapés / séparation filles-garçons / lavabos lavage des mains
Notre ami Ly, qui est le référent d’ADV Laos au Nord Laos , a accepté de s’occuper du chantier de la construction de la nouvelle école du village. Il a recruté deux maçons au village, organisé avec le conseil municipal des équipes de villageois pour aider à la construction et s’est chargé de l’ achat des matériaux au meilleur prix. Outre ses qualités de manager de la « Sabaidee guest-house » à Luang Prabang, Ly a des qualités manuelles dans de nombreux domaines : maçonnerie, construction métallique, soudure, sanitaires, mécanique voiture etc. Il est donc apte et compétent, et nous lui accordons une totale confiance.
Suivi et coordination du chantier
LE PROJET Construction d’une école primaire avec trois classes pour les 38 enfants répartis en 5 niveaux ainsi qu'une salle pour les trois enseignants afin de stocker le matériel et les livres.

Et de la société

Un village perché sur une crête…
En concertation avec le service de l'éducation du district de Phonxay et du comité villageois, le chantier a été lancé courant mars 2021 . L'ancienne école a été entièrement démontée , planches et chevrons ont été utilisés pour les coffrages. En attendant les enfants suivent les cours dans la salle communale dédiée aux réunions villageoises ou « samosson » en lao. Avec l'accord des propriétaires deux maisons ont été déplacées  ; une opération réalisée par tout le village, avec la maison « en l'état », uniquement à la force des bras ! Le terrain de la future école a été agrandi et nivelé par 2 engins venus de Ban Phonxay situé a 36 km dont 22 km de piste très difficile en lacets. Ces engins ont également aplani le terrain des 2 maisons déplacées. ADV Laos assure le suivi grâce à Ly, indemnise les chefs maçons, finance les matériaux tandis que les villageois assurent la part travail . Notre devise « les aider sans les assister »
Début de la construction filmée par les villageois
cliquez sur une photo pour l’agrandir
Il faut 4h30 de route et 102 km , dont 36 km de piste avec des lacets interminables, pour accéder au village à la saison sèche . A la saison des pluies c’est quasiment «mission impossible» en véhicule. Le village a une école primaire avec trois enseignants pour 38 enfants répartis en 5 niveaux . Un enseignant s’occupe des deux premières classes pour les écoliers de 6 et 7 ans, un autre de la classe des enfants de 8 ans, et le troisième enseignant prend en charge les deux dernières classes avec les élèves de 9 et 10 ans. Il n’y a ni réseau d’eau ni toilettes dans l’école . Le comité villageois a exprimé le besoin de connecter l’école à l’eau ainsi que d’y construire un bloc sanitaire pour les enseignants et les écoliers ( VOIR ICI )
LY

Dans ce village ADV Laos finance un nouveau réseau d’eau VOIR ICI

L’école est «hors d’eau»
Deux semaines de pluie en avril ont retardé l'acheminement des matériaux et un camion de sable a basculé sur la piste rendu glissante, heureusement côté montagne. Le retour du beau temps a permis l'acheminement de tous les matériaux. Depuis le 1er mai un confinement strict complique encore la tâche de Ly qui a dû, pour accéder au village , demander 4 autorisations différentes auprès du chef de village, du disttrict de Phonxay, de la ville de Luang Prabang, et de la province... Chaque fois que Ly monte au village avec son véhicule personnel chargé de matériel il achète, sur ses fonds propres, brioches et boissons pour les enfants de l'école. Le chantier de construction de l'école a débuté sous le contrôle de Ly. Après la partie terrassement pour aplanir le terrain, puis le creusement des fondations , la mise en place du soubassement avec un chaînage bas pour solidariser la structure, les futurs piliers en béton armé ont été coffrés. Tous les villageois, y compris les femmes, les jeunes-filles et les élèves apportent « leur pierre à l'édifice » au double sens du terme... L e suivi du chantier est assuré par Ly qui accède au village après 4 h30 de piste , toujours avec du matériel (clous, outils, peinture etc.) Les maçons du village, aidés par des équipes de villageois pour le terrassement, le béton et mortier, ont bien travaillé avant le plus gros de la saison des pluies. Désormais les ouvriers peuvent travailler au sec pour monter les murs et les crépis intérieurs. Ly est monté le 8 juin au village par temps sec , mais dans la journée la pluie a fait son apparition. Dans la descente, sur une piste rendue très glissante et dangereuse en raison des nombreux lacets dans une forte pente, son 4x4 est sorti de la piste , heureusement côté montagne ; pas de blessé mais une carrosserie endommagée... Il a fallu 5h00 pour le sortir de cette situation , le temps de remonter au village et d'attendre l'assistance d'un tracteur. Un retour crotté, trempé et très tard dans la nuit...
Le travail des maçons et des villageois en vidéo et en musique…
cliquez sur une photo pour l’agrandir
PARTAGER ÉNERGIE & SOLEIL AVEC LES VILLAGEOIS
ADV LAOS
Aide au Développement de Villages au Laos

Bienvenue sur le site de l’association

UNE ÉCOLE DÉLABRÉE SANS TOILETTES
Projet 2021 - 2022

Construction d’une nouvelle école

avec toilettes pour Sanphoulouang

238 habitants - Ethnie Khmu

Province de Luang Prabang - District de Phonxay

Un village de montagne (altitude 1 065 m) perché sur une crête, sans électricité, d’accès très difficile

Et de la société

Notre ami Ly, qui est le référent d’ADV Laos au Nord Laos , a accepté de s’occuper du chantier de la construction de la nouvelle école du village. Il a recruté deux maçons au village, organisé avec le conseil municipal des équipes de villageois pour aider à la construction et s’est chargé de l’ achat des matériaux au meilleur prix. Il faut 4h30 de route et 102 km , dont 36 km de piste avec des lacets interminables, pour accéder au village à la saison sèche . A la saison des pluies c’est quasiment «mission impossible» en véhicule. Le village a une école primaire avec trois enseignants pour 38 enfants répartis en 5 niveaux . Un enseignant s’occupe des deux premières classes pour les écoliers de 6 et 7 ans, un autre de la classe des enfants de 8 ans, et le troisième enseignant prend en charge les deux dernières classes avec les élèves de 9 et 10 ans. Il n’y a ni réseau d’eau ni toilettes dans l’école . Le comité villageois a exprimé le besoin de connecter l’école à l’eau ainsi que d’y construire un bloc sanitaire pour les enseignants et les écoliers ( VOIR ICI ) En concertation avec le service de l'éducation du district de Phonxay et du comité villageois, le chantier a été lancé courant mars 2021 . L'ancienne école a été entièrement démontée , planches et chevrons ont été utilisés pour les coffrages. En attendant les enfants suivent les cours dans la salle communale dédiée aux réunions villageoises ou « samosson » en lao. Avec l'accord des propriétaires deux maisons ont été déplacées  ; une opération réalisée par tout le village, avec la maison « en l'état », uniquement à la force des bras ! Le terrain de la future école a été agrandi et nivelé par 2 engins venus de Ban Phonxay situé a 36 km dont 22 km de piste très difficile en lacets. Ces engins ont également aplani le terrain des 2 maisons déplacées. ADV Laos assure le suivi grâce à Ly, indemnise les chefs maçons, finance les matériaux tandis que les villageois assurent la part travail . Notre devise « les aider sans les assister »
LE PROJET : construire une école primaire avec trois classes pour les 38 enfants répartis en 5 niveaux ainsi qu'une salle des professeurs pour stocker le matériel et les livres.
Suivi et coordination du chantier

Dans ce village ADV Laos finance un nouveau

réseau d’eau & des toilettes VOIR ICI

Deux semaines de pluie en avril ont retardé l'acheminement des matériaux et un camion de sable a basculé sur la piste rendu glissante, heureusement côté montagne. Le retour du beau temps a permis l'acheminement de tous les matériaux. Depuis le 1er mai un confinement strict complique encore la tâche de Ly qui a dû, pour accéder au village , demander 4 autorisations différentes auprès du chef de village, du disttrict de Phonxay, de la ville de Luang Prabang, et de la province... Chaque fois que Ly monte au village avec son véhicule personnel chargé de matériel il achète, sur ses fonds propres, brioches et boissons pour les enfants de l'école. Le chantier de construction de l'école a débuté sous le contrôle de Ly. Après la partie terrassement pour aplanir le terrain, puis le creusement des fondations , la mise en place du soubassement avec un chaînage bas pour solidariser la structure, les futurs piliers en béton armé ont été coffrés. Tous les villageois, y compris les femmes, les jeunes-filles et les élèves apportent « leur pierre à l'édifice » au double sens du terme... L e suivi du chantier est assuré par Ly qui accède au village après 4 h30 de piste , toujours avec du matériel (clous, outils, peinture etc.) Les maçons du village, aidés par des équipes de villageois pour le terrassement, le béton et mortier, ont bien travaillé avant le plus gros de la saison des pluies. Désormais les ouvriers peuvent travailler au sec pour monter les murs et les crépis intérieurs.
L’école est «hors d’eau»