Association Aide au Développement de Villages au Laos
ADV LAOS
ACCÈS À L’EAU POTABLE POUR LE VILLAGE

Réhabilitation du réseau d’eau

du village de Houay Nga

© adv Laos Février 2024
cliquez sur la carte pour l’agrandir

59 familles - 275 habitants - Ethnie Khmu

Province de Luang Prabang - District de Phonxay

avec le soutien de
réalisation des chantiers

Un accès à l’eau avec des branchements privatifs

Captage d’une nouvelle source Rénovation partielle du réseau 61 branchements privatifs
Pour assurer un accès régulier et suffisant à l’eau pour tous les ménages, et en considérant l’état satisfaisant du réseau actuel, il a été proposé de concentrer l’intervention sur le captage de la nouvelle source identifiée et sur la rénovation de certaines parties du réseau existant. Des travaux de réhabilitation ont été effectués sur le réservoir actuel, tandis qu’ une nouvelle zone de captage a été construite avec un bassin de mise en charge et un bassin brise- charge. Un nouveau réservoir de 28 M3 a été construit et le réseau principal de canalisations refait. Assurée par les communautés elles-mêmes, la construction du réseau a été supervisée au quotidien par un maçon de Confluence et par un technicien du bureau de la santé du District de Phonxay. Les villageois avaient exprimé le désir d’avoir des branchements privatifs avec compteurs. Les 56 maisons ainsi que le centre de santé, l’école et le bureau du village ont été raccordés , soit au total 59 branchements privatifs . L ’achat des compteurs a été pris en charge par les familles, sauf pour les plus démunies et les bâtiments publics qui l’a été par ADV Laos. Le comité de gestion assure la maintenance du réseau, des compteurs et décide, après concertation, du prix de l’eau au mètre cube.
Coût du projet : 21 480 €uros
1. Étude technique et réalisation du design 500 € 2. Matériaux de construction des systèmes et transport 16 000 € 3. Encadrement du chantier de construction (2 chefs maçons) 1 200 € 4. Suivi du chantier et coordination générale du projet (technicien Confluence) 1000 € 5. Suivi et évaluation par les autorités locales (1 technicien Nam Saat) 800 € 6. Formation du comité de gestion du réseau 200 € 7. Support financier et administratif (RH) 450 € 8. Frais administratifs de Confluence 1 330 €
La réalisation sur le terrain
L’intervention impliquera la construction de : 1 . un nouveau captage de source 2 . un Bassin de Mise en Charge (BMC) 3 . un nouveau Réservoir de 28 M3 4 . une canalisation principale jusqu’au réservoir 5 . installation de 61 branchements privatifs , 59 maisons ainsi que l’école et le bureau du village
Pérennité du projet
Un accent sera mis sur la création et la formation du comité de l’eau du village , afin d’assurer la durabilité de l’action. La restauration du réseau d’eau sera suivie par la construction de toilettes scolaires par Confluence , dans le cadre du projet DEAR Water.
cliquez sur le visuel pour l’agrandir
Test de débit de la nouvelle source
2023
Un accès à l’eau confortable pour chaque maison
Zone de captage protégée de la nouvelle source
AVANT
APRÈS
Le village est situé à seulement 2 km de Pak Nga, chef-lieu du District de Phonxay. S’y rendre nécessite cependant la traversée d’une rivière, infranchissable pendant la saison des pluies. Le village reste donc dans une dynamique fortement rurale, malgré sa proximité avec le chef-lieu. Les populations locales sont dépendantes de l’élevage (bovins) et de l’agriculture (riz, maïs) pour leur subsistance. Le village ne dispose pas , pour l’instant, d’un accès à l’électricité même s’il est inclus dans les plans de raccordement d’Électricité du Laos (EDL). Une nouvelle école a été construite dans le village en 2019 par une ONG.
Situation de l’accès à l’eau
Le village de Houay Nga dispose d’un réseau d’eau gravitaire avec bornes- fontaines construit en 2018 par le « Poverty Reduction Fund » (Fonds gouvernementaux réduction pauvreté). Si le réseau est en bon état général, les populations connaissent une grande précarité dans l’accès à l’eau. En effet, seules deux bornes-fontaines fournissent de l’eau, de manière discontinue . Cette situation s’explique par l’assèchement du ruisseau utilisé en saison sèche et par la faible qualité de la prise d’eau. Le reste du réseau est en très bon état, même si le réservoir actuel parait faiblement dimensionné comparé aux besoins du village. Les bornes-fontaines construites en 2018 sont dans un bon état général, certaines étant cependant délaissées par la population en raison du manque d’eau. Une nouvelle source a été identifiée à environ 5,5 km du village. La quantité (0,33sec/l) ainsi que la qualité de l’eau sont très satisfaisantes pour fournir le village en eau. Un technicien du village a été formé par le « Poverty Reduction Fund » pour assurer le suivi et l’entretien du réseau d’eau. Chaque famille contribue à hauteur de 60 000 kips par an (env. 3,70 €) pour payer le technicien et couvrir les frais de réparation du réseau. Le District de Phonxay prélève également une taxe de 20%. Le comité du village témoigne de difficultés à collecter cette redevance en raison des problèmes d’accès à l’eau.
Situation de l’accès à l’assainissement
L’ensemble du village dispose de latrines , acquises ou construites directement par les familles suite aux initiatives de promotion de l’assainissement conduites par les services de la santé du District.
Assainissement et hygiène à l’école
L’école du village est en bon état général . Cette dernière accueille 31 élèves et dispose de deux classes et deux instituteurs assurant l’enseignement pour 5 niveaux. Il n’y a ni borne-fontaine ni toilettes dans l’école. Le comité villageois a exprimé le besoin de connecter l’école à l’eau ainsi que d’y construire un bloc sanitaire pour les enseignants et les écoliers.
Seulement 2 bornes-fontaines fonctionnent en continue
L’école du village
Ci-dessus : l’entrée du village A droite : la nouvelle source à capter et protéger
Ci-dessus : l’ancien réservoir Ci-dessous : réunion d’information & concertation
Étude du réseau sur un terrain très difficile

Le contexte avant les travaux

Le nouveau réservoir de 28 M3
Passage de rivière en aérien
Compteur privatif pour chaque maison, celle-ci en «dur» est une exception dans le village…
Point d’eau avec compteur pour l’école
PARTAGER ÉNERGIE & SOLEIL AVEC LES VILLAGEOIS
ADV LAOS
Aide au Développement de Villages au Laos

Bienvenue sur le site de l’association

ACCÈS À L’EAU POTABLE

Réhabilitation du réseau d’eau

du village de Houay Nga

275 habitants - Ethnie Khmu

Province de Luang Prabang - District de Phonxay

2023

Un accès à l’eau avec branchements privatifs

Captage d’une nouvelle source Rénovation partielle du réseau 61 branchements privatifs
Pour assurer un accès régulier et suffisant à l’eau pour tous les ménages, et en considérant l’état satisfaisant du réseau actuel, il a été proposé de concentrer l’intervention sur le captage de la nouvelle source identifiée et sur la rénovation de certaines parties du réseau existant. Des travaux de réhabilitation ont été effectués sur le réservoir actuel, tandis qu’ une nouvelle zone de captage a été construite avec un bassin de mise en charge et un bassin brise-charge. Un nouveau réservoir de 28 M3 a été construit et le réseau principal de canalisations refait. Assurée par les communautés elles-mêmes, la construction du réseau a été supervisée au quotidien par un maçon de Confluence et par un technicien du bureau de la santé du District de Phonxay. Les villageois avaient exprimé le désir d’avoir des branchements privatifs avec compteurs. Les 56 maisons ainsi que le centre de santé, l’école et le bureau du village ont été raccordés , soit au total 59 branchements privatifs . L ’achat des compteurs a été pris en charge par les familles, sauf pour les plus démunies et les bâtiments publics qui l’a été par ADV Laos. Le comité de gestion assure la maintenance du réseau, des compteurs et décide, après concertation, du prix de l’eau au mètre cube.
Un accès à l’eau confortable pour chaque maison
Une nouvelle zone de captage protégée
1 . Étude technique et réalisation du design 500 € 2 . Matériaux de construction des systèmes et transport 16 000 € 3 . Encadrement du chantier de construction (2 chefs maçons) 1 200 € 4 . Suivi du chantier et coordination générale du projet (technicien Confluence) 1000 € 5 . Suivi et évaluation par les autorités locales (1 technicien Nam Saat) 800 € 6 . Formation comité de gestion du réseau 200 € 7 . Support financier et administratif (RH) 450 € 8 . Frais administratifs de Confluence 1 330 €
La réalisation sur le terrain
Des compteurs pour chaque maison, celle-ci en dur est une exception dans le village…
Coût du projet : 21 480 €uros
1 . un nouveau captage de source 2 . un Bassin de Mise en Charge (BMC) 3 . un nouveau réservoir de 28 M3 4 . une canalisation principale jusqu’au réservoir 5 . installation de 61 branchements privatifs , 59 maisons plus l’école et le bureau du village
La source, zone de captage avant les travaux
Le contexte avant les travaux
Le village est situé à seulement 2 km de Pak Nga, chef-lieu du District de Phonxay. S’y rendre nécessite cependant la traversée d’une rivière, infranchissable pendant la saison des pluies. Le village reste donc dans une dynamique fortement rurale, malgré sa proximité avec le chef-lieu. Les populations locales sont dépendantes de l’élevage (bovins) et de l’agriculture (riz, maïs) pour leur subsistance. Le village ne dispose pas , pour l’instant, d’un accès à l’électricité même s’il est inclus dans les plans de raccordement d’Électricité du Laos (EDL). Une nouvelle école a été construite dans le village en 2019 par une ONG.
Le village de Houay Nga dispose d’un réseau d’eau gravitaire avec bornes-fontaines construit en 2018 par le « Poverty Reduction Fund » (Fonds gouvernementaux réduction pauvreté). Si le réseau est en bon état général, les populations connaissent une grande précarité dans l’accès à l’eau. En effet, seules deux bornes fontaines fournissent de l’eau, de manière discontinue . Cette situation s’explique par l’assèchement du ruisseau utilisé en saison sèche et par la faible qualité de la prise d’eau. Le reste du réseau est en très bon état, même si le réservoir actuel parait faiblement dimensionné comparé aux besoins du village. Les bornes-fontaines construites en 2018 sont dans un bon état général, certaines étant cependant délaissées par la population en raison du manque d’eau. Une nouvelle source a été identifiée à environ 5,5 km du village. La quantité (0,33sec/l) ainsi que la qualité de l’eau sont très satisfaisantes pour fournir le village en eau.
Un nouveau réservoir de 28 M3
Seulement 2 bornes-fontaines étaient opérationnelles
avec le soutien de
réalisation des chantiers