Association Aide au Développement de Villages au Laos
ADV LAOS
BAN KAMPANÉ VILLAGE MODÈLE
© adv laos décembre 2018

De l’eau pour une école primaire

Village de Ban Kampané, province de Savannakhet
Chantier 2018 - 2019
pour et avec les villageois
M. Kia, un vrai mécène
Il existe des exceptions à certaines affirmations telles que « les riches n’en ont rien à faire des pauvres ». M. Kia , patron d’une grande entreprise de Savannakhet, a permis à des villageois qui venaient mendier en ville d’avoir un toit, un puits pour l’eau, une rizière, un étang et des animaux en créant un village entièrement à ses frais ! Ce mécène a déjà construit 40 maisons , creusé 90 étangs , mis en place une coopérative pour la gestion du riz et créé un centre agricole et piscicole . Devant son investissement humain désintéressé, accompagné d’un investissement financier «sans retour», nous avons volontiers accepté « d’apporter notre pierre à l’édifice » ou plus exactement de l’eau pour l’école primaire du village. Une structure de 6 mètres de haut, sur 4 piliers, permettra la mise en place d’une citerne de 4 000 litres qui va alimenter l’école par gravitation. Les 3000 € comprennent l’achat des matériaux, de la citerne, du forage à 40 mètres et de la construction de la structure.
coût réalisé 3 000 €
Cliquez pour agrandir
ADV LAOS
Aide au Développement de Villages au Laos

Bienvenue sur le site de l’association

BAN KAMPANÉ VILLAGE MODÈLE

De l’eau pour une école primaire

Village de Ban Kampané Province de Savannakhet
Il existe des exceptions à certaines affirmations telles que « les riches n’en ont rien à faire des pauvres ». M. Kia , patron d’une grande entreprise de Savannakhet, a permis à des villageois qui venaient mendier en ville d’avoir un toit, un puits pour l’eau, une rizière, un étang et des animaux en créant un village entièrement à ses frais ! Ce mécène a déjà construit 40 maisons , creusé 90 étangs , mis en place une coopérative pour la gestion du riz et créé un centre agricole et piscicole . Devant son investissement humain désintéressé , accompagné d’un investissement financier «sans retour», nous avons volontiers accepté « d’apporter notre pierre à l’édifice » ou plus exactement de l’eau pour l’école primaire du village. Une structure de 6 mètres de haut , sur 4 piliers , permettra la mise en place d’une citerne de 4 000 litres qui va alimenter l’école par gravitation. Les 3000 comprennent l’ achat des matériaux , de la citerne , du forage à 40 mètres et de la construction de la structure .
pour et avec les villageois
M. Kia, un vrai mécène
coût réalisé 3 000 €