Association Aide au Développement de Villages au Laos
ADV LAOS
ACCÈS À L’EAU POTABLE POUR LE VILLAGE

Réhabilitation du réseau d’eau

du village de Hintang

© adv Laos janvier 2023
cliquez sur la carte pour l’agrandir

56 familles - 285 habitants - Ethnie Khmu

Province de Luang Prabang - District de Phonxay

Un village qui connait une évolution démographique croissante

Hintang est un village de 56 familles (285 habitants), de l’ethnie Khmu. Les populations vivent de l’agriculture (riz, fourrage) et de l’ élevage de bovins . L e village est localisé dans le District de Phonxay à 47 km du chef-lieu Pak Nga à plus ou moins 2h30 de route en saison sèche, via une route de crête, quasi impraticable en saison des pluies. Hintang est le chef-lieu du « Kumban » (groupement de villages) de Katansaluang dans lequel se trouve notamment Sanphoulouang . Le village ne dispose pas encore de l’accès à l’électricité . En tant que chef-lieu du « Kumban », le village accueille un centre de santé rural. Il dispose également d’une école primaire et maternelle avec toilettes scolaires. L’ensemble des ménages a des latrines privatives.
Coût du projet : 16 320 €uros
1 . Étude technique et réalisation du design 500 € 2 . Matériaux de construction des systèmes et transport 11 000 € 3 . Encadrement du chantier de construction (2 chefs maçons) 1 250 € 4 . Suivi du chantier et coordination générale du projet (technicien Confluence) 1000 € 5 . Suivi et évaluation par les autorités locales (1 technicien Nam Saat) 800 € 6 . Formation du comité de gestion du réseau 250 € 7 . Support financier et administratif (RH) 450 € 8 . Frais administratifs de Confluence 1 070 €
Projet 2023
Le contexte
avec le soutien de
Le village est alimenté par un réseau gravitaire construit en 2009 par Confluence. Ce réseau capte un ruisseau d’un débit de un Litre/seconde, situé à 8km du village , dans le village de Houay Hao. Un accord formel existe déjà entre les deux villages quant à la protection et l’utilisation de ce ruisseau. Le réseau est équipé d’un Bassin de Mise en Charge (BMC), d’un Bassin Brise Charge (BBC) et d’un réservoir de 12 M³ alimentant 7 bornes fontaines. L’ensemble de ces infrastructures est en bon état. Un comité de gestion de l’eau a été formé par Confluence dès 2009 et qui est toujours opérationnel. Le comité assure la maintenance du réseau et collecte auprès de chaque ménage une redevance annuelle allant de 15 000 à 20 000 kips en fonction de la taille du ménage. Malgré une situation encourageante, les communautés font face à plusieurs problèmes : 1 . Construites il y a plus de 10 ans, les principales infrastructures (captage, BMC, réservoir) sont sous- dimensionnées face à l’augmentation de la population et des besoins. 2 . La canalisation principale reliant la source au village est fortement endommagée sur près de 2 km . Le comité de l’eau ne dispose pas des ressources financières suffisantes pour assurer un tel remplacement et en est réduit à conduire des réparations sommaires qui ne règlent que partiellement les fuites. La quantité d’eau atteignant le village est donc plus faible que la quantité disponible à la source. Il en résulte un manque d’eau et des tensions entre les villageois. 3 . L’école est construite à une altitude plus élevée que le réservoir du village et n’est donc pas alimentée en eau. Face à ces difficultés, le village a demandé au district de Phonxay de l’aide afin de remettre à niveau le réseau. Le village a également demandé la mise en place d’un réseau à branchements privatifs.
Un nouveau réseau d’eau avec branchements privatifs
La réalisation sur le terrain
	1.	Construction d’un nouveau captage sur le ruisseau actuellement utilisé 	2.	Construction d’un bassin de mise en charge (BMC) 	3.	Réhabilitation de la canalisation principale avec remplacement des 2 kilomètres de canalisations fortement endommagées 	4.	Construction d’un réservoir de 24 M³ situé au-dessus de l’école pour alimenter l’ensemble du village. Il sera raccordé au réservoir existant 	5.	Installation d’un réseau de canalisations dans le village  (2 branches principales d’environ 700 mètres) 	6.	Installation de 59 branchements privatifs avec compteurs pour chaque maison ainsi que pour l’école, le centre de santé et le bureau du village
Les villageois participeront à la construction en fournissant main d’œuvre et matériaux disponibles localement (bois, sable et gravier). Chaque ménage contribuera également à hauteur de 200 000 kips (env. 11 en décembre 2022) pour couvrir les frais de raccordement. Le raccordement des ménages pauvres sera subventionné par le projet.
cliquez sur le visuel pour l’agrandir
réalisation des chantiers
Une réflexion sera engagée avec les populations sur le prix de l’eau . En effet, la distance de la source et la mise en place de branchements privatifs engendrent des frais de maintenance supplémentaires pour le village. Il est donc important d’établir un prix suffisant pour alimenter le fonds de maintenance et assurer la pérennité du réseau sur le long terme. Confluence assurera une formation du comité de gestion de l’eau sur la gestion et l’entretien d’un réseau à branchements privatifs, portant notamment sur le relevé des compteurs et la facturation. Enfin, un travail sera effectué avec les bureaux de l’agriculture et des ressources naturelles du district de Phonxay afin de délimiter la zone de protection de la source. Hintang se trouvant dans une zone de forte pression agricole et la source étant située dans un village voisin, une coordination avec ce dernier est indispensable.
La zone de captage
Une des bornes-fontaines du village
L’ancien réservoir de 12 M³
cliquez sur le visuel pour l’agrandir
Un accès difficile à la saison des pluies
PARTAGER ÉNERGIE & SOLEIL AVEC LES VILLAGEOIS
ADV LAOS
Aide au Développement de Villages au Laos

Bienvenue sur le site de l’association

ACCÈS À L’EAU POTABLE

Réhabilitation du réseau d’eau

du village de Hintang

56 familes - 285habitants - Ethnie Khmu

Province de Luang Prabang - District de Phonxay

Coût du projet 16 150 €uros
1 . Construction d’un nouveau captage sur le ruisseau actuellement utilisé 2 . Construction d’un bassin de mise en charge (BMC) 3 . Réhabilitation de la canalisation principale avec remplacement des 2 kilomètres de canalisations fortement endommagées 4 . Construction d’un réservoir de 24 situé au-dessus de l’école pour alimenter l’ensemble du village. Il sera raccordé au réservoir existant 5 . Installation d’un réseau de canalisations dans le village (2 branches principales d’environ 700 mètres) 6 . Installation de 59 branchements privatifs avec compteurs pour chaque maison ainsi que pour l’école, le centre de santé et le bureau du village
avec le soutien de
réalisation des chantiers
Le contexte
Hintang est un village de 56 familles (285 habitants), de l’ethnie Khmu. Les populations vivent de l’agriculture (riz, fourrage) et de l’ élevage de bovins . L e village est localisé dans le District de Phonxay à 47 km du chef-lieu Pak Nga à plus ou moins 2h30 de route en saison sèche, via une route de crête, quasi impraticable en saison des pluies. Hintang est le chef-lieu du « Kumban » (groupement de villages) de Katansaluang dans lequel se trouve notamment Sanphoulouang . Le village ne dispose pas encore de l’accès à l’électricité . En tant que chef-lieu du « Kumban », le village accueille un centre de santé rural. Il dispose également d’une école primaire et maternelle avec toilettes scolaires. L’ensemble des ménages a des latrines privatives.
Situation de l’accès à l’eau
Le village est alimenté par un réseau gravitaire construit en 2009 par Confluence. Ce réseau capte un ruisseau d’un débit de un Litre/seconde, situé à 8km du village , dans le village de Houay Hao. Un accord formel existe déjà entre les deux villages quant à la protection et l’utilisation de ce ruisseau. Le réseau est équipé d’un Bassin de Mise en Charge (BMC), d’un Bassin Brise Charge (BBC) et d’un réservoir de 12 alimentant 7 bornes fontaines. L’ensemble de ces infrastructures est en bon état. Un comité de gestion de l’eau a été formé par Confluence dès 2009 et qui est toujours opérationnel. Le comité assure la maintenance du réseau et collecte auprès de chaque ménage une redevance annuelle allant de 15 000 à 20 000 kips en fonction de la taille du ménage. Malgré une situation encourageante, les communautés font face à plusieurs problèmes : 1 . Construites il y a plus de 10 ans, les principales infrastructures (captage, BMC, réservoir) sont sous-dimensionnées face à l’augmentation de la population et des besoins. 2 . La canalisation principale reliant la source au village est fortement endommagée sur près de 2 km . Le comité de l’eau ne dispose pas des ressources financières suffisantes pour assurer un tel remplacement et en est réduit à conduire des réparations sommaires qui ne règlent que partiellement les fuites. La quantité d’eau atteignant le village est donc plus faible que la quantité disponible à la source. Il en résulte un manque d’eau et des tensions entre les villageois. 3 . L’école est construite à une altitude plus élevée que le réservoir du village et n’est donc pas alimentée en eau. Face à ces difficultés, le village a demandé au district de Phonxay de l’aide afin de remettre à niveau le réseau. Le village a également demandé la mise en place d’un réseau à branchements privatifs.
Projet 2023
La réalisation sur le terrain
Pérennité du projet
Les villageois participeront à la construction en fournissant main d’œuvre et matériaux disponibles localement (bois, sable et gravier). Chaque ménage contribuera également à hauteur de 200 000 kips (env. 11 € en décembre 2022) pour couvrir les frais de raccordement. Le raccordement des ménages pauvres sera subventionné par le projet.

Un village qui connait une

évolution démographique croissante

Un nouveau réseau d’eau avec branchements privatifs
Implication villageoise
1 . Étude technique et réalisation du design 500 2 . Matériaux de construction des systèmes et transport 10 830 € 3 . Encadrement du chantier de construction deux chefs maçons) 1 250 € 4 . Suivi du chantier et coordination générale du projet (technicien Confluence) 1000 € 5 . Suivi et évaluation par autorités locales technicien Nam Saat 800 € 6 . Formation comité de gestion du réseau 250 € 7 . Support financier et administratif 450 € 8 . Frais administratifs de Confluence 1 070 €
Une réflexion sera engagée avec les populations sur le prix de l’eau . En effet, la distance de la source et la mise en place de branchements privatifs engendrent des frais de maintenance supplémentaires pour le village. Il est donc important d’établir un prix suffisant pour alimenter le fonds de maintenance et assurer la pérennité du réseau sur le long terme. Confluence assurera une formation du comité de gestion de l’eau sur la gestion et l’entretien d’un réseau à branchements privatifs, portant notamment sur le relevé des compteurs et la facturation. Enfin, un travail sera effectué avec les bureaux de l’agriculture et des ressources naturelles du district de Phonxay afin de délimiter la zone de protection de la source. Hintang se trouvant dans une zone de forte pression agricole et la source étant située dans un village voisin, une coordination avec ce dernier est indispensable.
Zone de captage à protéger
Un accès difficile à la saison des pluies
L’ancien réservoir de 12 M³