Association Aide au Développement de Villages au Laos
ADV LAOS
LES RIZIÈRES ALENTOUR SONT DÉSERTIFIÉES

Stopper le désastre

écologique en cours

© adv laos décembre 2018
Images de novembre 2010
Depuis 1995 la saliculture est pratiquée à Ban Nateuy. En effet, le sous-sol renferme des poches d’eau chargées en sel gemme . La récolte dans les carreaux bétonnés n’est possible qu’à la saison sèche et il faut 2 à 3 jours pour une évaporation naturelle grâce à l’action combinée du soleil et du vent. Mais depuis quelques années l’exploitation s’étend dangereusement. Il y a peu, un seul puits de forage permettait de pomper l’eau salée à 100 mètres sous terre ; on en compte 4 maintenant et les carreaux d’évaporation remplacent les rizières alentour... L’extension n’est pas le problème . Mais l’eau salée est rejetée directement dans la nature , donc la rivière toute proche et cela provoque lentement un désastre écologique. En effet, à 15 km de là, vers le Mékong, l e riz récolté à un goût salé
Des images de 2007 mais une ambiance digne d'un roman de Zola... La saline de Ban Nateuy permet néanmoins à quelques familles de vivre mais toute la famille. En 2016 les conditions n'ont pas beaucoup changé , la récolte se fait toujours par évaporation forcée toute l'année, tandis que les carreaux pour la récolte comme les marais salants envahissent maintenant une partie des rizières. Un grave problème environnemental qui s'aggrave au point de désertifier les rizières alentour.
Un projet porté par les associations
Page en construction
ADV LAOS
Aide au Développement de Villages au Laos

Bienvenue sur le site de l’association

LES RIZIÈRES ALENTOUR SONT DÉSERTIFIÉES

Stopper le désastre

écologique en cours

Un projet porté

par les associations

Images de novembre 2010
Depuis 1995 la saliculture est pratiquée à Ban Nateuy. En effet, le sous-sol renferme des poches d’eau chargées en sel gemme . La récolte dans les carreaux bétonnés n’est possible qu’à la saison sèche et il faut 2 à 3 jours pour une évaporation naturelle grâce à l’action combinée du soleil et du vent. Mais depuis quelques années l’exploitation s’étend dangereusement. Il y a peu, un seul puits de forage permettait de pomper l’eau salée à 100 mètres sous terre ; on en compte 4 maintenant et les carreaux d’évaporation remplacent les rizières alentour... L’extension n’est pas le problème . Mais l’eau salée est rejetée directement dans la nature , donc la rivière toute proche et cela provoque lentement un désastre écologique. En effet, à 15 km de , vers le Mékong, l e riz récolté à un goût salé
Des images de 2007 mais une ambiance digne d'un roman de Zola... La saline de Ban Nateuy permet néanmoins à quelques familles de vivre mais toute la famille. En 2016 les conditions n'ont pas beaucoup changé, la récolte se fait toujours par évaporation forcée toute l'année, tandis que les carreaux pour la récolte comme les marais salants envahissent maintenant une partie des rizières. Un grave problème environnemental qui s'aggrave au point de désertifier les rizières alentour.
Page en construction