En partenariat avec
Association Aide au Développement de Villages au Laos
ADV LAOS
DE L’EAU POUR 4 VILLAGES ET UN DISPENSAIRE
Où ? Où ? Contact Contact

Améliorer les conditions de vie

de 2000 villageois dans

4 villages

Alimenter un dispensaire

pour 6 villages

BAN KOKMAIYAI VILLAGE AKKHA DU NORD LAOS
C'est    à    1200    mètres    d'altitude    et après   20   km   d'une   piste   défoncée   que   nous arrivons      au      village     Akkha      de      Ban Kokmaiyai     grâce     au     talent     de     notre chauffeur. Southisat       et       Souksavan,       les techniciens    de    la    Nam    Saat,    le    service rural   de   l'eau   rattaché   à   celui   de   la   Santé, nous   présentent   au   personnel   médical,   5 femmes     et     1     homme,     lesquels     nous indiquent    que    depuis    des    mois    seul    le dispensaire    peut    avoir    de    l'eau    en    très faible   quantité   et   que   depuis   2   jours   il n'y    a    plus    d'eau    du    tout .    Une    source située   bien   en   dessous   du   village   permet d'assurer le minimum vital aux villageois. Le dispensaire assure les soins et le suivi médical pour 6 villages  ; voici les statistiques 2017 : 1° Ban Kokmaiyai 644 habitants ethnie Akkha 2° Ban Akhang 563 habitants ethnie Akkha 3° Ban Houayxang 219 habitants ethnie Khmu 4° Ban Pangpor 465 habitants ethnie Hmongs 5° Ban Tiakpre 598 habitants ethnie Khmu 6° Ban Houaytone 195 habitants ethnie Khmu Soit exactement 2684 habitants au dernier recensement
Ban   Talolom    est   un   village   perché   à plus   de   1000   m   d'altitude   où   nous   arrivons en   pleine   élection   du   conseil   municipal. Une   opportunité   pour   une   réunion   avec   le Maire et ses 2 adjoints. Ce    village    de    598    habitants,    dont 100    familles    avec    267    femmes,    possède une   école   primaire   de   110   élèves   dont   43 filles.   Il   est   doté   du   réseau   électrique   et quatre    petites    boutiques    permettent    de trouver l'indispensable. La     population     vit     grâce     à     la riziculture     de     montagne     et     le     petit élevage : vaches, cochons, volailles. LA   SITUATION    :   le   réseau   date   de 2008   et   les   pluies   torrentielles,   les   taupes, «   toon   »   en   Lao,   ont   fait   que   sur   13   bornes fontaines seulement  3 fonctionnent.
Une mission d'évaluation ADV Laos avec le support et la logistique du Service de la Santé et de l'Eau de Muang La et Oudomxai
cliquez sur la carte pour l’agrandir NOTRE PROJET : Rassembler et capter 3 sources avec un réservoir de 10 000 litres pour alimenter le dispensaire et les bornes fontaines du village qui sont sèches depuis des mois...
C'est    une    véritable    expédition    que d'accéder   au   village   de   Ban   Pakpoui    depuis Oudomxai,   1h00   de   route   et   40   km   de   piste soit   3h00   en   tout.   C’est   le   village   le   plus éloigné   du   district   de   Muang   La   dont   la   piste mène   à   Muang   Khoua   puis   vers   le   Vietnam   si l'on prolonge. Mais     quelle     récompense     que     ces paysages   et   ce   village   très   propre   de   l'ethnie Khmu   où   se   rejoignent   3   rivières   dont   la Nam Pak et la Nam Poui. Les   46   maisons   sur   pilotis   abritent   52 familles,     soit     222     personnes,     dont     118 femmes.   Une   école   aux   murs   à   claire-voies avec   3   professeurs   et   4   petites   boutiques complètent    le    tableau    de    ce    village    sans électricité. Grâce     à     l'environnement     (rivières, forêt)   la   subsistance   est   assurée   grâce   au dur   labeur   de   la   riziculture   de   montagne,   la pêche,    la    chasse    et    le    petit    élevage.    La réunion   avec   le   Maire   et   plusieurs   adjoints, ainsi     que     la     prospection     de     nouvelles sources, ont permis de bien cerner la demande des villageois et du district de Muang La. LA   SITUATION    :   Un   réseau   existant   avec   6   bornes   fontaine   alimente   les   villageois   en   eau   claire   à   la   saison   sèche   mais   qui   est   souillée   à   la   saison des   pluies   soit   4   mois   sur   12.   Le   réservoir   de   captage   d'un   gros   ruisseau   situé   à   3   km   est   d'accès   difficile   dangereux   pour   le   nettoyage   car   il   faut traverser   une   forêt   dense   avec   des   bêtes   sauvages.   Il   y   a   4   ans   un   couple   a   été   attaqué   par   des   sangliers   et   les   2   personnes   sont   décédées   près   du ruisseau.   Comme   du   sang   à   coulé   dans   la   rivière   ils   n'ont   pas   utilisé   l'eau   pendant   1   an...   À   la   saison   des   pluies   l'eau   devient   boueuse   et   impropre   pour la   cuisine,   la   toilette   et   la   lessive.   De   plus   le   captage   est   situé   près   du   cimetière   (les   Khmus   enterrent   leurs   morts)   avec   les   problèmes   de   salubrité que cela peut entraîner.
BAN PARPUI VILLAGE KHMU DU BOUT DU MONDE…
NOTRE PROJET : Captage d'une autre source moins loin (2 km) et surtout sans danger pour les hommes. Source reconnue avec les techniciens de la Nam Saat comme nous avons fait pour toutes les sources potentielles des autres villages en crapahutant dans un relief très pentu à travers ces mystérieuses et envoûtantes forêts tropicales...
BAN TALOLOM VILLAGE KHMU de 600 HABITANTS
Mok   Chong ,   village   situé   à   50   km   au nord    de    Luang    Prabang    et    à    750    m d’altitude   est   peuplé   des   ethnies   Khmu   et Hmongs (122 familles – 450 habitants). Pour    y    accéder    il    faut    1h45    de marche   ou   prendre   un   «   tek-tek   »   chinois, engin   à   4   roues   qui   permet   le   transport des marchandises et des personnes. Étant   loin   du   réseau   électrique,   en février   2017,   avec   neuf   lycéens   et   deux professeurs      du      Lycée      des      Métiers d’Obernai   (67)   deux   techniciens   d’Energy Assistance   France,   nous   y   avons   électrifié l’école primaire et maternelle. Sur   place   nous   avons   constaté   que sur   les   4   bornes   fontaine,   2   sont   à   sec, tandis   que   le   débit   aux   derniers   mois   de   la saison   sèche   (janvier   à   avril)   des   2   autres bornes   est   très   insuffisant.   C’est   lors   de l’accueil   de   notre   équipe   que   M.   le   Maire de   Mok   Chong   nous   a   sollicité   pour   réparer et améliorer le réseau d’eau existant.
NOTRE PROJET : construire un réservoir plus grand et changer les tuyaux endommagés
BAN MOK CHONG VILLAGE HMONG & KHMU
NOTRE PROJET : Mok Chong est divisé en 2 quartiers : Mok Chong haut et Mok Chong bas. Les bornes fontaine sont toutes situées dans la partie basse. L’objectif est de réparer le réseau de Mok Chong bas et de permettre à Mok Chong haut d’avoir une borne fontaine grâce à une pompe immergée fonctionnant avec des panneaux photovoltaïques Accueil Partenaires Partenaires Haut de la page Haut de la page
© adv laos août 2017
Où ? Contact Contact Où ?
PARTAGER ÉNERGIE & SOLEIL AVEC LES VILLAGEOIS
ADV LAOS
Aide au Développement de Villages au Laos

Bienvenue sur le site de l’association