Association Aide au Développement de Villages au Laos
ADV LAOS
DE L’EAU POUR DEUX VILLAGES KHMU

Améliorer les conditions de vie

de 850 habitants des villages

de Ban Parpoui & Ban Talolom

Un projet suivi et coordonné par le Service de la Santé et de l'Eau du district de Muang La et de la province de Oudomxay
                                                                                                                                                                                                              
© adv laos octobre 2018
Un projet de porté par 3 associations
… avec le soutien de
Ban   Talolom    est   un   village   perché   à plus   de   1000   m   d'altitude   où   nous   arrivons en   pleine   élection   du   conseil   municipal. Une   opportunité   pour   une   réunion   avec   le Maire et ses 2 adjoints. Ce    village    de    598    habitants,    dont 100    familles    avec    267    femmes,    possède une   école   primaire   de   110   élèves   dont   43 filles.   Il   est   doté   du   réseau   électrique   et quatre    petites    boutiques    permettent    de trouver l'indispensable. La     population     vit     grâce     à     la riziculture     de     montagne     et     le     petit élevage : vaches, cochons, volailles. LA   SITUATION    :   le   réseau   date   de 2008   et   les   pluies   torrentielles,   les   taupes, «   toon   »   en   Lao,   ont   fait   que   sur   13   bornes fontaines seulement  3 fonctionnent.
C'est    une    véritable    expédition    que d'accéder   au   village   de   Ban   Parpoui    depuis Oudomxay,   1h00   de   route   et   40   km   de   piste soit   3h00   en   tout.   C’est   le   village   le   plus éloigné   du   district   de   Muang   La   dont   la   piste mène   à   Muang   Khoua   puis   vers   le   Vietnam   si l'on prolonge. Mais     quelle     récompense     que     ces paysages    et    ce    village    très    propre    de l'ethnie    Khmu    où    se    rejoignent    3    rivières dont la Nam Pak et la Nam Poui. Les   46   maisons    sur   pilotis   abritent   52 familles ,    soit    222    personnes ,    dont    118 femmes.   Une   école   aux   murs   à   claire-voies avec   3   professeurs   et   4   petites   boutiques complètent    le    tableau    de    ce    village    sans électricité. Grâce     à     l'environnement     (rivières, forêt)   la   subsistance   est   assurée   grâce   au   dur   labeur   de   la   riziculture   de   montagne,   la   pêche,   la   chasse   et   le   petit   élevage.   La   réunion   avec   le   Maire   et plusieurs adjoints, ainsi que la prospection de nouvelles sources, ont permis de bien cerner la demande des villageois et du district de Muang La. LA   SITUATION    :   Un   réseau   existant   avec   6   bornes   fontaine   alimente   les   villageois   en   eau   claire   à   la   saison   sèche   mais   qui   est   souillée   à   la   saison des   pluies   soit   4   mois   sur   12.   Le   réservoir   de   captage   d'un   gros   ruisseau   situé   à   3   km   est   d'accès   difficile   dangereux   pour   le   nettoyage   car   il   faut traverser   une   forêt   dense   avec   des   bêtes   sauvages.   Il   y   a   4   ans   un   couple   a   été   attaqué   par   des   sangliers   et   les   2   personnes   sont   décédées   près   du ruisseau.   Comme   du   sang   à   coulé   dans   la   rivière   ils   n'ont   pas   utilisé   l'eau   pendant   1   an...   À   la   saison   des   pluies   l'eau   devient   boueuse   et   impropre   pour la   cuisine,   la   toilette   et   la   lessive.   De   plus le   captage   est   situé   près   du   cimetière   (les Khmus    enterrent    leurs    morts)    avec    les problèmes     de     salubrité     que     cela     peut entraîner.
BAN PARPOUI VILLAGE KHMU DU BOUT DU MONDE…
LE PROJET : Captage d'une autre source moins loin (2 km) et surtout sans danger pour les hommes. Source reconnue avec les techniciens de la Nam Saat comme nous avons fait pour toutes les sources potentielles des autres villages en crapahutant dans un relief très pentu à travers ces mystérieuses et envoûtantes forêts tropicales...
BAN TALOLOM VILLAGE KHMU de 600 HABITANTS
NOTRE PROJET : construire un réservoir plus grand et changer les tuyaux endommagés cliquez sur la carte pour l’agrandir
Contrôle des travaux avec l’UPAM février 2018
Un   nouveau   bassin   de   captage ,   complété par    trois    chambres     (2    pour    le    filtrage    des cailloux,   corps   flottants   et   sédiments,   1   pour abriter    la    vanne    principale)    a    été    terminé courant janvier 2018. Le   débit   de   la   source    à   la   saison   sèche   est excellent et largement satisfaisant. Le   réseau    qui   relie   le   bassin   au   réservoir en contrebas est entièrement terminé Les   tuyaux    d'un   diamètre   de   63   mm   ont été posés sur 2 km. Le   réservoir    situé   en   haut   du   village   a   été agrandi avec 3 chambres. Les    7    bornes    fontaines    sont    désormais fonctionnelles avec un débit très satisfaisant.
Début  des chantiers Janvier 2018
Après    les    travaux    effectués    en    janvier 2018    nous   avons   constaté,   et   vérifié   auprès   de la   population,         que   les   bornes-fontaines,   1   pour 10 maisons environ, étaient opérationnelles. La    source,    située    à    3    km ,    a    un    débit suffisant   à   la   saison   sèche   et   le   captage   a   été amélioré     par     le     changement     d'un     tuyau métallique. Le   réseau   de   3   km   hors   village   et   1,5   km à      l'intérieur,       constitué      de      tuyaux      en polypropylène   de   50   mm   de   diamètre,   a   été partiellement   refait   et   consolidé   par   endroits avec un support en béton. Un   nouveau   réservoir   de   5   M3 ,   avec   3 chambres   de   filtrage,   a   été   accolé   au   réservoir initial de 20 M3. Néanmoins,    la    partie    du    village    où    se trouve    l'école    primaire,    située    derrière    une remontée du relief, présente au niveau des 2  bornes-fontaines avec un débit insuffisant (14 au total pour le village). Nous   envisageons   de   capter   une   nouvelle   source    au   dessus   de   l'école   et   de   construire   un   réservoir    dédié   à   ce   nouveau   captage   ainsi   que la création de 2 nouvelles bornes-fontaines  pour les maisons implantées récemment sur le haut du village.
Contrôle des travaux avec l’UPAM février 2018
ADV LAOS
Aide au Développement de Villages au Laos

Bienvenue sur le site de l’association

DE L’EAU POUR 2 VILLAGES KHMU

Améliorer la vie

de 850 habitants des villages

de Ban Parpoui & Ban Talolom

Un projet porté par 3 associations
avec le soutien de nos partenaires
LE   PROJET    :   Captage   d'une   autre   source   moins   loin   (2 km)   et   surtout   sans   danger   pour   les   hommes.   Source reconnue    avec    les    techniciens    de    la    Nam    Saat    en crapahutant   dans   un   relief   très   pentu   à   travers   ces mystérieuses et envoûtantes forêts tropicales...
février 2017
Contrôle des travaux en février 2018
Un   nouveau   bassin   de   captage ,   complété   par trois   chambres    (2   pour   le   filtrage   des   cailloux, corps    flottants    et    sédiments,    1    pour    abriter    la vanne    principale)    a    été    terminé    courant    janvier 2018. Le   débit   de   la   source    à   la   saison   sèche   est excellent et largement satisfaisant. Le   réseau    qui   relie   le   bassin   au   réservoir   en contrebas est entièrement terminé Les   tuyaux    d'un   diamètre   de   63   mm   ont   été posés sur 2 km. Le   réservoir    situé   en   haut   du   village   a   été agrandi avec 3 chambres. Les     7     bornes     fontaines     sont     désormais fonctionnelles avec un débit très satisfaisant.
BAN PARPOUI VILLAGE KHMU DU BOUT DU MONDE
BAN TALOLOM VILLAGE KHMU de 600 HABITANTS
février 2017
Contrôle des travaux en février 2018
Après   les   travaux   effectués   en   janvier   2018   nous    avons    constaté,    et    vérifié    auprès    de    la population,         que   les   bornes-fontaines,   1   pour   10 maisons environ, étaient opérationnelles. La   source,   située   à   3   km ,   a   un   débit   suffisant à   la   saison   sèche   et   le   captage   a   été   amélioré   par le changement d'un tuyau métallique. Le   réseau   de   3   km   hors   village   et   1,5   km   à l'intérieur,    constitué   de   tuyaux   en   polypropylène de   50   mm   de   diamètre,   a   été   partiellement   refait et    consolidé    par    endroits    avec    un    support    en béton. Un    nouveau    réservoir    de    5    M3 ,    avec    3 chambres    de    filtrage,    a    été    accolé    au    réservoir initial de 20 M3. Néanmoins,   la   partie   du   village   où   se   trouve l'école   primaire,   située   derrière   une   remontée   du relief,   présente   au   niveau   des   2      bornes-fontaines avec    un    débit    insuffisant    (14    au    total    pour    le village)