Association Aide au Développement de Villages au Laos
ADV LAOS
UN DISPENSAIRE POUR 12 VILLAGES

Le dispensaire de Ban Fang Than Gnaï

va bénéficier à plus de 10 000 villageois

© adv laos mai 2019
Chantier 2019 - 2020
Cliquez sur la carte pour l’agrandir
Population bénéficiaire
Province de Salavan, district de Khong Xe Done - Un bâtiment de 30 x 17 mètres
Une belle rencontre
Bounthavy, 27 ans, bonze natif de ce village de 440 habitants , a déjà financé l'école de son village (voir la 2e partie de la vidéo) en achetant le terrain et en recherchant les fonds nécessaires. Il vient de lancer la construction de ce dispensaire prévu pour 12 villages . E n Alsace , un bonze qui connaît Bounthavy, nous a parlé de ce projet. Lors de notre mission de février 2019 dans le Sud ( voir rupture barrage de Attapeu ) nous avons fait une halte à Ban Fang Than Gnaï. Devant la motivation , la qualité du travail et l'organisation professionnelle des villageois nous avons décidé de financer entièrement la construction de ce dispensaire. Le dispensaire est bâti sur un terrain municipal  ; le budget et le chantier sont gérés par le Conseil municipal et le Conseil des Femmes du village, ainsi que les différents Maires et chefs de chantier, sous le contrôle de Bounthavy. Les plans ont été réalisés par un architecte du ministère de la Santé. Si ADV Laos finance tous les matériaux , le bâtiment est construit bénévolement par les villageois en équipes tournantes avec la population des 12 villages bénéficiaires. Les femmes et les jeunes-filles participent activement aux travaux (Voir diaporama). Afin de poursuivre les travaux dans de bonnes conditions ADV Laos a financé le creusement d'un puits ainsi que le raccordement au réseau électrique avec l'installation d'un compteur sur le chantier ; étape importante qui va permettre la mise en place de la toiture par une entreprise locale compétente . La construction des toilettes du dispensaire a débuté par le creusement de la fosse septique à la main. Un « travail de fourmi » ; en l'occurrence les fourmis sont les femmes pour le creusement et l'évacuation à la chaîne des seaux. Souvent les enfants et les adolescents participent au chantier. Par contre, les hommes conservent le travail de maçonnerie pour le montage des murs, intérieurs et extérieurs, et de la double paroi de la fosse septique. Grâce aux photos transmises régulièrement nous avons remarqué que les bonzes des villages , vraisemblablement motivés par Bounthavy, prennent également leur part de travail à l'ouvrage .
Diaporama en musique du chantier débuté en décembre 2018
Vidéo de la rencontre avec Bounthavy ; le chantier et l’école
Cliquez sur les visuels pour agrandir
ADV LAOS
Aide au Développement de Villages au Laos

Bienvenue sur le site de l’association

Bounthavy, 27 ans, bonze natif de ce village de 440 habitants, a déjà financé l'école de son village (voir la 2e partie de la vidéo ci-dessus) en achetant le terrain et en recherchant les fonds nécessaires. Il vient de lancer la construction de ce dispensaire prévu pour 12 villages. En Alsace , un bonze qui connaît Bounthavy, nous a parlé de ce projet. Lors de notre mission de février 2019 dans le Sud ( voir rupture barrage de Attapeu ) nous avons fait une halte à Ban Fang Than Gnaï. Devant la motivation , la qualité du travail et l'organisation professionnelle des villageois nous avons décidé de financer entièrement la construction de ce dispensaire. Le dispensaire est bâti sur un terrain municipal ; le budget et le chantier sont gérés par le Conseil municipal et le Conseil des Femmes du village, ainsi que les différents Maires et chefs de chantier, sous le contrôle de Bounthavy. Les plans ont été réalisés par un architecte du ministère de la Santé. Si ADV Laos finance tous les matériaux, le bâtiment est construit bénévolement par les villageois en équipes tournantes avec la population des 12 villages bénéficiaires. Les femmes et les jeunes-filles participent activement aux travaux (Voir diaporama ci-dessus). Afin de poursuivre les travaux dans de bonnes conditions ADV Laos a financé le creusement d'un puits ainsi que le raccordement au réseau électrique avec l'installation d'un compteur sur le chantier. Une étape importante qui va permettre la mise en place de la toiture par une entreprise locale compétente. Simultanément la construction des toilettes du dispensaire a débuté par le creusement de la fosse septique à la main. Un « travail de fourmi » possible par un roulement des équipes de villageois. En l'occurrence « les fourmis » sont les femmes pour le creusement et l'évacuation à la chaîne des seaux. Souvent les enfants et les adolescents participent au chantier. Par contre, les hommes conservent le travail de maçonnerie pour le montage des murs, intérieurs et extérieurs, et de la double paroi de la fosse septique. Grâce aux photos transmises régulièrement nous avons remarqué que les bonzes des villages, vraisemblablement motivés par Bounthavy, prennent également leur part de travail à l'ouvrage.

Le dispensaire de Ban Fang Than Gnaï

va bénéficier à plus de 10 000 villageois

UN DISPENSAIRE POUR 12 VILLAGES
Chantier 2019 - 2020

Province de Salavan, district de Muang Khong

Un bâtiment de 30 x 17 mètres