Association Aide au Développement de Villages au Laos
ADV LAOS
TROIS OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

De l’eau pour 120 élèves et

l’école de Ban Fang Than Gnaï

© adv laos octobre 2019
Augmentation de 30% des élèves depuis la construction de l’école

District de Muang Khong Xe Done - Province de Salavan

420 habitants - Ethnie Lao Loum

un projet de financement participatif avec contreparties
Si on ne meurt pas de faim au Laos , il y a une inégalité devant la nutrition , certaines familles étant très pauvres. Cette école permet à 5 villages d'avoir un accès à l'éducation. De nombreux élèves ne rentrent pas chez eux à midi en raison de l'éloignement et mangent sur place. Au Laos les écoles sont construites sur de vastes terrains il y a suffisamment d' espace pour y cultiver un jardin potager et maraîcher . C'est une réalité déjà constatée. L'objectif final est de permettre l' irrigation de cet espace pour la production de fruits et légumes , apport de vitamines pour les élèves qui mangent sur place.
En permettant à ces 120 écoliers , dont deux classes de collégiens, d'avoir un accès à l'eau avec un réseau d’adduction et d a s s a i n i s s e m e n t adaptés , permettra, à l'aide de formations sur l'hygiène et la santé , de r éduire les maladies consécutives à une mauvaise hygiène de vie . Le seul fait d'avoir de l'eau en permanence va permettre d'améliorer la santé et le bien-être de ces écoliers qui seront sensibles aux bonnes pratiques
C r e u s e m e n t d'un puits jusqu’à la nappe phréatique située entre 15 et 17 m, raccordement aux toilettes , installation de lavabos pour le lavage des mains. Dans un deuxième temps filtration de l'eau pour créer des points d'eau potable. Quand les réseaux d'adduction et d'assainissement des "eaux grises" (lavabos, vaisselle) et des "eaux noires" (toilettes) seront en place, nous prévoyons de mettre en place un système de filtration de l'eau pour un accès à "l'eau potable" (filtres en céramique fabriqués et distribués au Laos)
Notre projet entre dans trois Objectifs de Développement Durable (ODD) du programme des Nations Unies pour la lutte contre la pauvreté

Forer un puits, raccorder des toilettes

installer des lavabos collectifs

créer 2 points d'eau potable

irriguer un jardin scolaire

Il y a 27 ans Bounthavy naissait dans le village de Ban Fang Than Gnaï. Devenu bonze , il réside maintenant à Vientiane, la capitale, et a fait des études d'un certain niveau en Inde. Il a refusé de les poursuivre pour se consacrer à la construction de l’école de son village natal. C'est avec son argent personnel qu'il a acheté le terrain et lancé les travaux. Une belle école en bois qui a été fourni par les villageois, lesquels ont entièrement construit le bâtiment.
Elle permet à  8 professeurs  et  120 écoliers  de  5 villages  d'avoir une scolarité normale. Des toilettes "en dur" ont été construites par les villageois ; actuellement l'eau est fournie par un particulier situé à 110 mètres des toilettes . Le débit est très faible et l'eau n'est fournie qu'une heure par jour . La nappe phréatique est située entre 15 et 17 mètres de profondeur. Le creusement d'un puits sur le terrain de l'école, à plus de 20 mètres de la fosse septique des toilettes, suivant les normes préconisées, permettrait d'assurer le bon fonctionnement des toilettes, et l'hygiène serait renforcée par l' installation de lavabos collectifs à proximité. Un accès à l'eau potable , grâce à des filtres en céramique, et l'irrigation d'un jardin avec fruits et légumes, seront une suite logique à cet accès à l'eau.
Propulsé par HelloAsso
terrain de l'école acheté par un bonze natif du village sur ses fonds propres conseil municipal et conseil des femmes très actif
école construite grâce aux dons "en nature" des villageois : poutres et planches bâtiment de l'école, entièrement en bois, construit par les villageois
toilettes en dur, avec 6 cabinets et fosse septique, construites par les villageois financées par le Conseil municipal, le conseil des Femmes et le temple bouddhiste
Un bel exemple de solidarité
PARTAGER ÉNERGIE & SOLEIL AVEC LES VILLAGEOIS
ADV LAOS
Aide au Développement de Villages au Laos

Bienvenue sur le site de l’association

FORER UN PUITS & RACCORDER LES TOILETTES

De l’eau pour 120 élèves et

l’école de Ban Fang Than Gnaï

Il y a 27 ans Bounthavy naissait dans le village de Ban Fang Than Gnaï. Devenu bonze , il réside maintenant à Vientiane, la capitale, et a fait des études d'un certain niveau en Inde. Il a refusé de les poursuivre pour se consacrer à la construction de l’école de son village natal. C'est avec son argent personnel qu'il a acheté le terrain et lancé les travaux . Une belle école en bois qui a été fourni par les villageois , lesquels ont entièrement construit le bâtiment.

420 habitants - Ethnies Lao loum

Province de Salavan - District de Khong Xe Done

Forer un puits, Raccorder des toilettes Installer des lavabos collectifs Créer 2 points d’eau potable Irriguer un jardin potager et maraîcher
Un bel exemple de solidarité
Augmentation de 30% des élèves depuis la construction de l’école
Elle permet à  8 professeurs  et  120 écoliers  de  5 villages  d'avoir une scolarité normale. Des toilettes "en dur" ont été construites par les villageois ; actuellement l'eau est fournie par un particulier situé à 110 mètres des toilettes . Le débit est très faible et l'eau n'est fournie qu'une heure par jour . La nappe phréatique est située entre 15 et 17 mètres de profondeur. Le creusement d'un puits sur le terrain de l'école, à plus de 20 mètres de la fosse septique des toilettes, suivant les normes préconisées, permettrait d'assurer le bon fonctionnement des toilettes, et l'hygiène serait renforcée par l' installation de lavabos collectifs à proximité. Un accès à l'eau potable , grâce à des filtres en céramique, et l'irrigation d'un jardin avec fruits et légumes, seront une suite logique à cet accès à l'eau.
un projet de financement participatif avec contreparties
Notre projet entre dans trois Objectifs de Développement Durable du programme des Nations Unies pour la lutte contre la pauvreté
Eau propre et assainissement : raccordement des toilettes + installation de lavabos pour le lavage des mains + filtration de l'eau pour créer 2 points d'eau potable + système d'irrigation pour un jardin potager et maraîcher Bonne santé et bien-être  : accès à l'eau permanent + réseau d'adduction d'eau propre + assainissement adapté + formations sur l'hygiène et la santé = réductions des maladies dues à une mauvaise hygiène de vie Faim «zéro» : on ne meurt pas de faim au Laos mais inégalité devant la nutrition. De nombreux élèves des 5 villages ne rentrent pas chez eux en raison de l'éloignement et mangent sur place. Cultiver un jardin potager = apport de vitamines pour les élèves qui mangent sur place