Association Aide au Développement de Villages au Laos
ADV LAOS
UNE SAISON DES PLUIES DRAMATIQUE

Rupture du barrage de Attapeu

district de Sanamxay le 23 juillet 2018

7 villages dévastés 40 victimes 98 disparus 6 000 déplacés
© adv laos décembre 2019
Aide immédiate par ADV Laos 2 jours après le drame Distribution dans une école où sont hébergés les rescapés
Un barrage cède et libère 5 milliards de M3 d'eau . La population alertée en dernière minute n'a pas le temps d'évacuer la zone... Sept villages sont dévastés , plus de six mille personnes ont tout perdu, des enfants sont orphelins, des parents pleurent leurs progénitures emportées par les flots tumultueux. L'urgence a été prise en charge par différents pays et ONG. L'association ADV Laos , dans les mois à venir et selon ses moyens, fera son maximum pour permettre à des villageois de cultiver à nouveau leur rizière, d'avoir un minimum de confort, comme l'eau et l'électricité, et de permettre aux enfants de retourner à l'école…
A DV Laos avait décidé de réserver tous les dons de particuliers du 24.07 au 31.12.18 pour un projet en partenariat avec une ONG locale . Une somme totale de 5 000 €uros (cinq mille) avait été collectée. Devant une certaine confusion et un constat sur la situation de l’aide humanitaire nous avons finalement décidé d’attribuer cette somme à la construction du dispensaire de Ban Fang Than Gnaï (province de Salavan, district de Khong Xe Done) Les 14 et 15 février 2019 nous nous sommes rendus à Attapeu pour rencontrer l' association chrétienne franco-suisse Service Fraternel d'Entraide , seule ONG implantée depuis 20 ans dans cette province, ayant travaillé dans 2 des 8 villages sinistrés. Ils nous ont accompagné sur le site du dernier village touché l'eau a atteint le niveau des toits. Cette association fait un constat pessimiste : manque de coordination de certaines très grosses ONG, lenteurs administratives, prévision de ré-installation de plusieurs villages avec des maisons standard sur un terrain inhospitalier (aucun arbre - cailloux et rochers) Deux camps de réfugiés sont à Sanamxay avec des conditions très précaires (espace par famille sous hangar) La Corée du Sud et la Thaïlande (pays des sociétés de construction du barrage) et d'autres pays ont apporté une aide en nature et financière très importante qui est gérée par le gouvernement. SFE ne peut plus travailler pour ces villages et se trouve dans une impasse avec des perspectives incertaines. Nous souhaitions affecter ces 5 000 , en partenariat avec SFE, à une réalisation concrète (construction d'une école, puits pour accès à l'eau) mais devant cet état des lieux nous avons dû renoncer .
ADV Laos étant dans la région de Paksé , proche de Pakson Bolovens se trouvait un camp de sinistrés, nous avons apporté, ainsi que nos amis ostéopathes , une modeste contribution pour aider ces réfugiés sur les conseils de l'association "Enfants du Mékong" ONG. en place. Il est important de savoir va l'aide financière et matérielle...
Nous avons distribué pour 600 € de produits de 1ère nécessité : 100 couvertures 1380 briques de lait fortifiant de 125 ml soit 23 cartons de 60 unités 100 pagnes pour femmes ou «sin» en Lao pour la douche 100 pagnes pour hommes ou "patalons" en Lao 100 pantalons pour hommes
Une  aide  de  600  €uros
Le barrage s'est effondré à 23h00 le 23 juillet , provoquant des inondations qui ont dévasté 7 villages et complètement isolé le district de Sanamxay. La centrale hydroélectrique Xepian- Xe Nam Noy a été construite par la compagnie PNPC , une joint-venture établie en mars 2012 par SK E&C et KOWEPO de la République de Corée , RATCH de Thaïlande et la société publique LHSE du Laos . Cet ouvrage, d’un coût total de 1,2 milliard de dollars, est le premier projet déployé par les investisseurs sud-coréens au Laos. Les travaux ont été lancés en février 2013. Le barrage était achevé à 90% et ses activités commerciales devaient débuter en 2019... La réparation des lourds dégâts de cet effondrement de barrage prendra plusieurs années. Le gouvernement laotien a toujours besoin d’aide d’autres pays et d’organisations non gouvernementales, notamment pour rechercher les disparus, restaurer et construire des infrastructures dans les villages sinistrés. Une commission du Comité national de prévention et de contrôle des catastrophes devra déterminer les causes de ce drame, et vérifiera les structures de près de 50 barrages hydroélectriques en activité au Laos... Le gouvernement laotien parle de mettre en place un comité de gestion de l'eau pour surveiller le volume d'eau des lacs réservoirs et a décidé de suspendre la signature de nouveaux contrats de protocoles d'accord et d'aide au développement de projets (PDA) en termes d'hydroélectricité afin de procéder à des évaluations et à des révisions supplémentaires. Sources   : Le courrier du Vietnam en français et l’association Service Fraternel d’Entraide à Attapeu
Aide très importante en matériel de nombreux pays MAIS un certain immobilisme étatique dans la ré-installation des villageois
Kéo, notre guide et chauffeur
Mission de février 2019
Aide importante en matériel des pays MAIS un certain immobilisme étatique dans la ré-installation des villageois
ADV LAOS
Aide au Développement de Villages au Laos

Bienvenue sur le site de l’association

Rupture du barrage d’Attapeu le 23 juillet 2018
7 villages dévastés 40 victimes 98 disparus 6 000 déplacés
Un barrage cède et libère 5 milliards de M3 d'eau. La population alertée en dernière minute n'a pas le temps d'évacuer la zone... Sept villages sont dévastés , plus de 6 000 personnes ont tout perdu, des enfants sont orphelins, des parents pleurent leurs progénitures emportées par les flots tumultueux. L'urgence a été prise en charge par différents pays et ONG. L'association ADV Laos, dans les mois à venir et selon ses moyens, fera son maximum pour permettre à des villageois de cultiver à nouveau leur rizière, d'avoir un minimum de confort, comme l'eau et l'électricité, et de permettre aux enfants de retourner à l'école.
UNE SAISON DES PLUIES DRAMATIQUE
ADV Laos étant dans la région de Paksé , proche de Pakson Bolovens se trouvait un camp de sinistrés, nous avons apporté, ainsi que nos amis ostéopathes , une modeste contribution pour aider ces réfugiés.
Nous avons distribué pour 600 €uros de produits de 1ère nécessité : 100 couvertures / 1380 briques de lait fortifiant de 125 ml soit 23 cartons de 60 unités / 100 pagnes pour femmes ou «sin» en Lao pour la douche / 100 pagnes pour hommes ou "patalons" en Lao / 100 pantalons pour hommes
Mission de février 2019
A DV Laos avait décidé de réserver tous les dons de particuliers du 24.07 au 31.12.18 pour un projet en partenariat avec une ONG locale. Une somme totale de 5 000 €uros (cinq mille) avait été collectée. Devant une certaine confusion et un constat sur la situation de l’aide humanitaire nous avons finalement décidé d’attribuer cette somme à la construction du dispensaire de Ban Fang Than Gnaï (province de Salavan, district de Khong Xe Done) Les 14 et 15 février 2019 nous nous sommes rendus à Attapeu pour rencontrer l' association chrétienne franco-suisse Service Fraternel d'Entraide , seule ONG implantée depuis 20 ans dans cette province, ayant travaillé dans 2 des 8 villages sinistrés. Ils nous ont accompagné sur le site du dernier village touché l'eau a atteint le niveau des toits. Cette association fait un constat pessimiste : manque de coordination de certaines très grosses ONG, lenteurs administratives, prévision de ré- installation de plusieurs villages avec des maisons standard sur un terrain inhospitalier (aucun arbre - cailloux et rochers) Deux camps de réfugiés sont à Sanamxay avec des conditions très précaires (espace par famille sous hangar) La Corée du Sud et la Thaïlande (pays des sociétés de construction du barrage) et d'autres pays ont apporté une aide en nature et financière très importante qui est gérée par le gouvernement. SFE ne peut plus travailler pour ces villages et se trouve dans une impasse avec des perspectives incertaines. Nous souhaitions affecter ces 5 000 , en partenariat avec SFE, à une réalisation concrète (construction d'une école, puits pour accès à l'eau) mais devant cet état des lieux nous avons renoncer .
Aide immédiate par ADV Laos 2 jours après le drame